Apprentissage du clavier - gammes

Publié le par Marie-Christine RULLIÉ

L'étude du clavier est presque terminée, toutes les phrases de la méthode Triouleyres peuvent être copiées ; en voici une partie :

A - papa alla au bar du palace mardi et samedi et se pavana

B - le boucher et le bon abbé burent un bock au bar du boulevard

C - ce colonel va chercher une cravate chez le chemisier du coin

D - le docker dîne et dort aux docks le mardi et le jeudi ;

E -  l'entrepreneur déjeune à l'estaminet en face de la place neuve,

F - le fourgon du fermier fut facilement fermé par le forgeron ;

G - le grand garage est géré par le garçon du gros graveur,

H - l'habituel chasseur du dimanche cherchait hier son chien !

I - voici l'itinéraire précis, mais difficile, que je critique ici !

J - le cheik acheta un kilo de kakis au kiosque de la kermesse,

L - la patrouille pilla le pavillon dont elle illumina les salles ;

M - le maire commanda une immense marmite pour la commune,

N - on ne connaît pas encore le nom du nouveau vendeur de nonnettes,

O - le colonel ordonne qu'on oppose la force et qu'on ouvre la porte,

A ce stade de l'apprentissage, les élèves devraient atteindre une vitesse de 10 mots minute.

Pour le vérifier, c'est très simple, il suffit de taper le texte suivant en 10 minutes. (sans faire de faute, bien entendu !)

Pour comprendre les phénomènes psychiques des êtres supérieurs, il faut étudier d'abord ceux des créatures les plus inférieures. Cette évidence n'apparaît pourtant pas encore aux psychologues qui prétendent établir une distinction irréductible entre la raison de l'homme et celle des êtres placés au-dessous de lui. La nature ne connaît pas de telles continuités et nous avons dépassé l'époque où Descartes considérait les animaux comme de purs automates. Cette étude est d'ailleurs hérissée de difficultés. On constate chaque jour davantage que les sens des animaux diffèrent des nôtres.

Publié dans module

Commenter cet article